AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les automates d'autrefois !

Aller en bas 
AuteurMessage
Cathy
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 715
Age : 46
Localisation : St paul-lez-Durance
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Les automates d'autrefois !   Ven 24 Mar - 0:49

Hello les moussallions daufin ,

Et si nous parlons des objets d'autrefois qui nous fons parler encore maintenant dans les brocantes surtout ou les vides greniers... coucou

Créer un être animé obsède l'homme depuis toujours.
Au Moyen Age, les jacquemarts, ces personnages en bois, fer ou fonte, frappent les cloches des cathédrales.
A la Renaissance, ces pièces s'affinent, les automates deviennent des chfs-d'oeuvre d'orffèvrerie qui reconstituent des scènes mythologiques ou religieuses.
Les souverains veulent possèder les plus beaux.
Louis XIV en possède une collection qui, dit-on, doit servir à l'éducation du Dauphin.
Le XVIIIe siècle devient l'âge d'or de l'automate.
Les mécaniciens, pères des ancêtres des robots, appartiennent aux cours royales.
Gloire à celui qui porte le titre de "mécanicien du roi"!
Les automates entrent dans l'ère industrielle dans lseconde moitié du XIXe siècle.
Jusque dans les années 1920, Paris sera une pépinière pour leurs créatures.


Semblant insufler la vie, ces savantes mécaniques fascinaient nos ancêtres.

Les oiseaux chanteurs de Bontems


Crées à la fin du XIXe siècle, ces oiseaux chanteurs remuent la tête, le bec et la queue tout en chantant, en continu ou par alternance.
Ils ont séduit le monde entier.
Leur créateur, Blaise Bontems (1814-1881), a commencé par étudier la taxidermie.
Après avoir naturalisé des animaux, il a l'idée de les animer et fait même chanter les oiseaux.
En 1851, l'apprenti sorcier estreconnu pour la première fois à l'étranger lors de l'Exposition universelle de Londre.
Dix ans après, il vend 90% de ses créations hors des frontières hexagonales.
Reprise par la famille, la maison Bontems a continué de produire des automates jusque dans les années 1960.




La suite bientôt!!!! §aam§ §aam§

_________________
Le Monde est à nos pieds !


It's good to be the King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-cathy-miam.forumactif.fr
Faenor
amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 428
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Re: Les automates d'autrefois !   Ven 24 Mar - 12:48

trefle extra, ce sujet! j'en ai un à la maison de p'tit oiseau! c'est ma môman qui me l'avait offert!...

j'attends la suite avec impatience!!! de mon côté, j'ai un pote qui s'appelle Frankenstein, ey qui m'a laissé en garde un drôle de type... rouge arf

_________________
...et la Lumière fut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathy
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 715
Age : 46
Localisation : St paul-lez-Durance
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Re: Les automates d'autrefois !   Lun 3 Avr - 22:03

Et voici la suite que vous attendez tous !!! trefle


La charmeuse de serpent de Roullet & Decamps


Zulma, l'exotique charmeuse de serpent, dodeline lentement de la tête, souffle dans sa trompe et fixe, avec ses yeux aux paupières mobiles, le reptile qui ondule.
Cet automate, réalisé à la fin du XIXè siècle et inspiré des dompteuses des Folies Bergères, à Paris, reste le plus célèbre de Roullet & Dacamps.
Tout commence avec Jean Roullet [color=blue](1829-1907)
.
Ce mécanicien ouvre, en 1866, dans la rue des Quatre-Fils, à Paris (IIIè arrondissement), un atelier pour découper les outils.
Un jour, un sertisseur du nom de Lamour lui propose de fabiquer un jouet mécanique.
De cette collaboration, naît un jardinier poussant une brouette.
Cette pièce, primée à l'Exposition universelle de 1867, devient l'emblème de la maison.
Roullet et Lamour se séparent en 1871.
Dix-huit ans plus tard, Roullet s'associe avec Ernest Decamps (1847-1909) son gendre.
La maison devient l'une des plus grandes fabriques d'automates, comptant cinquante ouvriers.
Gaston Decamps, fils d'Ernest, prendra la relève jusqu'en 1972; sa fille Cosette devra cesser l'activité de la maison en 1995.



La Charmeuse de serpent
Roullet-Décamps
Paris - 1902


La suite au prochain numéro colere arf

_________________
Le Monde est à nos pieds !


It's good to be the King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-cathy-miam.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les automates d'autrefois !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les automates d'autrefois !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ile tudy autrefois
» Les tenues d'autrefois...
» Tisanes, recettes et remèdes d'autrefois
» AUTREFOIS DANS NOS VALLEES
» Autrefois en terre celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Globe-Trotter :: DECOUVERTE DU MONDE :: Les traditions-
Sauter vers: